[En attendant le Test] [Avis] Gotham Knights mérite t’il votre attention dès sa sortie ?

Prévu sur PS5, Xbox Series et PC demain, soit le 21 octobre, Gotham Knights fait déjà parti des titres lynchés avant même leur sortie. Alors que je ne peux décemment pas vous sortir son Test, je vous propose à la place une session de questions-réponses afin de vous aiguiller du mieux possible afin de savoir si Gotham Knights mérite quand même de finir entre vos mains.

Article basé à partir d’environ une dizaine d’heures de jeu sur une Version PS5 dématérialisée fournie par l’éditeur que je remercie infiniment pour sa confiance.

Avant Propos

Ceci n’est pas un Test. J’ai l’immense chance d’avoir obtenu une version dématérialisée de Gotham Knights quelques jours avant sa sortie mais entre le perso et le pro (surtout à cause de mes horaires.), je n’ai qu’une dizaine d’heures à mon actif. Si je vous propose un tel article, c’est pour vous permettre de savoir la veille de la sortie du jeu, si celui-ci vous plaira ou non, afin que vous puissiez juger par vous même si il mérite que vous y mettiez ou non votre argent. Le Test de Gotham Knights arrivera quand je finirais l’aventure, comme à mon habitude.

Que raconte Gotham Knights (et le fait-il bien ?) ?

Gotham Knights n’est pas une suite directe de la quadrilogie Batman Arkham mais est un opus, disons le, parallèle. A la suite de la mort de Batman, Gotham se voit alors orpheline de son gardien. C’est ainsi, par la force des choses, que Nightwing, Robin, Red Hood et Batgirl reprennent le flambeau et décident de protéger leur ville du mieux qu’ils pourront. D’entrée de jeu, Gotham Knights nous offre une introduction qui reste encore en mémoire, tant elle surprend et tant elle est marquante pour tout fan de Batman qui se respecte. Par la suite, l’écriture de l’aventure oscille entre moments intimistes ainsi que scènes assez spectaculaires. Entre scène de crimes où vous allez devoir enquêter et moments où vous devrez vous battre, Gotham Knights diversifie ses moments de narration pour éviter d’être répétitif et fait ça très bien. Sur le peu de temps de jeu que j’ai, je trouve donc que Gotham Knights est bien écrit et met bien en scène son histoire et fait en sorte de toujours vouloir découvrir la suite des évènements. Bref, si vous cherchez un JV axé scénario dans l’univers de Batman, Gotham Knights vous respecte largement.

Comment s’articule Gotham Knights (monde ouvert, activités, ambiance) ?

Juste après l’intro, Gotham Knights vous demandera de choisir avec qui vous débuterez le jeu. J’ai choisi de commencer avec Nightwing mais sachez que vous pourrez changer comme bon il vous semblera de protagoniste dans le QG sans en subir de conséquences négatives (j’ai changé en cours de route pour Red Hood et je n’ai rien perdu). Sachez que Gotham Knights est pour ainsi dire « coupé en 2 ». D’un côté, la préparation, en journée, dans le repère et la nuit, dans le monde ouvert de Gotham. Une fois lâché dans l’open world, vous remarquez très vite que Gotham est divisée en quartiers et que vous avez plusieurs types d’activités : les crimes de bases, dits d’opportunités, symbolisés par un triangle à l’envers violet sur votre boussole, les crimes prémédités, en rouge (vous pouvez, à l’instar des quêtes de l’histoire, y mettre un point GPS sur votre map pour les suivre), et enfin les quêtes du scénario. De plus, sachez qu’en battant vos adversaires et aussi en les interrogeant, vous augmenterez une jauge d’enquête qui vous débloquera les crimes prémédités lors de votre prochaine nuit de garde. Parce que oui, Gotham Knights voit sa narration étalée non pas sur une nuit unique mais bien dans le temps. Au niveau de l’ambiance, même si Gotham regorge de « vie », comme la présence active de passants en tous genres, sachez que cela reste tout de même une ambiance en surface. Certes, on « sent » quand même la noirceur et l’oppression des ruelles de la ville mais je ne m’attarde pas à regarder ce que font les pnj. J’enchaîne les objectifs les uns après les autres et une fois que j’ai « clean » la map, je finis ma nuit et je rejoint le QG. Enfin, sachez qu’il y a tout un tas de collectibles divers et variés disséminés dans les quartiers de la ville.

La partie RPG est-elle suffisamment intéressante pour nous motiver ?

En ce qui concerne la partie RPG, sachez que la prise de niveau est partagée entre tout le monde. Si vous êtes niveau 5 avec Batgirl et que vous souhaitez changer de personnage, vous resterez niveau 5 avec ce personnage. A chaque prise de niveau, vous obtenez un point de compétence que vous pourrez dépenser dans 3 arbres de compétences. Un quatrième arbre de compétences (dit Chevalier) vous demandera néanmoins de jouer avec le dit personnage pour débloquer son arbre spécifique au travers d’un certain nombre de défis à réaliser. Rassurez vous, ce n’est pas bien difficile. De plus, à l’aide de ressources que vous trouvez au gré de vos pérégrinations, vous pourrez créer de nouvelles tenues, ainsi que de nouveaux gadgets, qui ont toutes et tous des attributs comme un niveau, des statistiques et un visuel qui lui est propre. Rien de bien nouveau sous le soleil, la partie RPG à la fois bien pensée mais on aurait pu faire sans, que ça n’aurait pas changer drastiquement le jeu.

Que dire sur le gameplay ?

Gotham Knights s’éloigne drastiquement du gameplay des Batman Arkham pour se rapprocher de celui de Marvel’s Spider Man. Toujours partagé entre l’infiltration et le combat, Gotham Knights enlève la touche de contre et nous demande d’axer nos bastons entre coups rapides, coups lourds et esquive (pour y mettre derrière une contre attaque). De mon avis, je trouve le gameplay assez jouissif bien qu’on ne ressente pas l’impact des combats des Batman Arkham. De plus, comme dans Arkham Knight, vous pourrez soit vous déplacer à pieds, de toits en toits ou en véhicule avec le Bat-cycle, qui se manie vraiment bien. Enfin, un mot sur la difficulté, sachez que vous avez le choix entre très facile jusqu’à très difficile. De mon côté, afin d’avancer du mieux possible, j’ai attaqué en facile et il faut bien avouer que parfois, les combats peuvent vite vous prendre au piège si vous ne gérez pas votre environnement immédiat, entre les ennemis qui vous foncent dessus, les grosses brutes qui tapent très fort et ceux qui utilisent fusils et/ou cocktail molotov.

Techniquement et graphiquement, ce que je pense de Gotham Knights ?

Graphiquement parlant, Gotham Knights se dote d’une DA qui nous offre des intérieurs à l’ambiance chargée et des extérieurs sublimant la ville de Gotham. C’est propre et nous offre donc une immersion assez surprenante. Je n’ai, pour l’instant, aucun problème technique : pas de ralentissements, pas de freezes, juste quelques petits soucis de collision de certains cadavres, mais rien de bien méchant. Quant à la question du 60FPS, oui c’est épineux mais pour l’instant, ce n’est pas rédhibitoire dans mon expérience. Je pense, cela dit, qu’un patch est bel et bien prévu après la sortie du jeu puisque Gotham Knights tourne sans souci en 30 fps et je pense qu’il tournera aussi bien en 60 fps (évidemment, ce n’est ici que pure spéculation de ma part).

Ce que je pense, pour l’instant, de Gotham Knights ?

Du peu que j’ai joué, j’ai du mal à lâcher la manette une fois lancé et très peu de JV peuvent se targuer de me faire cet effet. Je suis un fan de Batman et Gotham Knights respecte son univers à merveille, c’est bien écrit, j’ai envie de connaitre la suite des évènements et je le finirai avec un plaisir certain. Même après une dizaine d’heures, l’intro reste en tête et je pense qu’elle le restera un bon moment. Pour l’instant, le seul bémol que je pourrais dire, c’est que ça manque un petit peu de crimes à faire sur la carte ainsi que de vie dans les rues de Gotham. Néanmoins, sachez que j’attendais (impatiemment) ce Gotham Knights et que pour l’instant, au vu de ce que j’en attendais, je ne suis pas déçu, sachant le passif du studio (je rappelle que le studio a fait le portage de Batman Arkham City sur Wii U, développé Batman Arkham Origins sur PS3/Xbox 360 et accompli l’extension de Batgirl pour Batman Arkham City) et qu’il faut bien se rendre compte qu’entre temps, le studio a su travailler sur ses points faibles afin de pouvoir voler de ses propres ailes. De là, à dire que Gotham Knights risque de décrocher le coup du cœur du blog… Je verrais bien quand j’arriverais à la fin du jeu 🙂

En attendant le Test du jeu qui arrivera le plus vite possible, sachez que je peux répondre à toutes vos questions, alors n’hésitez pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s