[Test] Legendes Pokémon Arceus : Mon avis après avoir complété intégralement le Pokédex ! Renouveau de la licence ou simple spin-off ?

Annoncé lors du Pokemon Presents du 21 février 2021 pour une sortie le 28 janvier 2022, Legendes Pokémon Arceus promettait sur le papier une ode à l’aventure avec de nouvelles mécaniques de gameplay et de nouveaux environnements. Mais qu’en est-il au final ?

Test et captures d’écran réalisé à partir d’une Version physique et commerciale sur Nintendo Switch en mode nomade. Ce Test se base aussi bien sur mon expérience tout au long de la trame narrative qu’au delà, puisque j’ai attendu de compléter intégralement le Pokédex avant d’écrire ce Test. Enfin, je vous propose quelques astuces de mon cru en citation tout au long du test, une manière pour moi de vous expliquer comment j’ai vécu l’aventure de mon côté.

Si la série principale s’est habituée au circuit habituel arènes, 8 badges, combats contre le Rival et contre les méchants pour finir par être couronné Maitre de la Ligue Pokémon, elle finira par me lasser au bout d’un certain temps, j’en veux pour preuve mon test du remake de Pokémon Diamant Etincelant/Perle Scintillante à lire ici). Malgré le même schéma utilisé dans Pokémon Epée/Bouclier, c’est bel et bien grâce à son immense zone des Terres Sauvages que j’avais dépassé les plus de 100 heures et aussi fini les deux versions (ce que je n’avais jamais fait auparavant). Alors quand Légendes Pokémon Arceus (ou LPA) fut annoncé, j’avais de suite été emballé et il était devenu de ce fait ma seule grosse attente de ce début d’année.

Dans Legendes Pokemon Arceus, vous vous incarnez toujours vous même, un garçon ou une fille, et vous arrivez dans le village de Rusti-Cité, situé dans la région de Hisui à une époque très lointaine de la nôtre. Exit la technologie actuelle, nous sommes revenu dans un passé maintenant révolu. Votre premier fait d’arme sera de faire la rencontre du professeur Lavande qui assiste à votre exploit de capturer 3 Pokémons coup sur coup : Héricendre, Brindibou et Moustillon. C’est ainsi que sans le vouloir, vous venez de faire mieux que le Groupe Galaxie (!) qui vous propose alors le gîte et le couvert en échange de vos services. Votre mission sera alors de faire des recherches sur les Pokémons qui peuplent la région d’Hisui. Du moins dans un premier temps puisque votre nouvelle vie prendra une tournure plus mystérieuse, puisque vous devrez faire face aux conséquences d’un mal inconnu qui s’en prend aux Pokémons gardiens des différentes zones de la région. Ce sera alors à vous de mener l’enquête et de secourir ces fameux Pokémons. C’est peu ou prou le scénario de ce Pokémon Legendes Arceus.

Une histoire qui se laisse suivre et qui reste plaisante, grâce à sa narration classique, qui à déjà fait ses preuves en général et qui reste efficace. Grâce à un panel de nouveaux personnages comme le professeur Lavande, les dirigeants des autres factions, le chef et son bras droit du Groupe Galaxie ainsi que d’autres personnages dont on fera la rencontre tout au long de l’aventure, on passe un relativement bon moment. Un scénario qui peut s’accomplir en 20 à 30 heures (tout dépend si vous accomplissez ou non quelques missions secondaires dans le même temps). Mais le cœur de Legendes Pokémon Arceus se situe ailleurs. Il se situe dans l’exploration, la capture de Pokémons mais aussi dans son endgame, où il vous faudra alors réussir l’exploit de compléter l’intégralité du Pokédex pour découvrir l’ultime fin de ce Légendes Pokémon Arceus, soit avoir 242 Pokémons au compteur. Mais j’y reviendrais plus bas.

L’exploration donc, rappelle à la fois ce qu’avait fait Game Freak avec la zone des Terres Sauvages dans Pokémon Epée et Bouclier mais aussi un peu Breath Of The Wild. Quand vous arrivez dans une zone, vous y êtes lâchés et vous pouvez l’explorer à volonté, sans contrainte de temps. Néanmoins, pour pouvoir les explorer complétement, vous allez devoir attendre de mettre la main sur des montures diverses et variées tout au long du scénario pour qu’une fois l’histoire finie, vous puissiez être totalement libre de vos mouvements. Une fois lâché, le gameplay vous propose donc deux façons de faire pour attraper les pokémons sauvages : en combat au tour par tour, classique mais efficace mais avec une petite nouveauté : les styles rapides et puissants. Ces deux variantes d’attaques vous proposeront alors de pouvoir attaquer deux fois de suites pour les rapides et pour les attaques lourdes, d’infliger beaucoup plus de dégâts que la normale mais de perdre un tour par la suite. Ces deux nouvelles façons d’attaquer vous demanderont d’utiliser le double de PP sous condition que votre Pokémon maitrise la dite attaque.

Puis une autre façon d’attraper les Pokémons : à la sauvage. C’est à dire que vous pouvez attraper les Pokémons en leur lançant vos pokéballs sans devoir combattre. Cela va s’en dire, pour certaines espèces, vous allez devoir les approcher sans faire de bruit ni vous montrer. D’ailleurs, il est possible que votre personnage encaisse des dégâts de la part des Pokémons sauvages et vous écopiez d’un Game Over, vous faisant perdre certaines denrées de votre sacoche, lesquelles pourraient vous être restituées sous condition d’être connecté à internet dans un système d’ami vous récompensant en point que vous pouvez dépenser dans une boutique particulière… De plus, durant votre exploration, vous serez parfois avertis qu’une faille spatio temporelle s’ouvrira bientôt. Libre à vous de vous y rendre ou non mais sachez qu’en les accomplissant, vous mettrez la main sur des Pokémons exclusifs aux failles (Par exemple, le duo Kranidos/Dinoclier), mais aussi sur des items (les tessons bleu, rouge ou vert, des pépites et ainsi de suite).

Les fameuses failles spatio temporelles vues de loin
A l’intérieur des failles spatio temporelle

Comment s’en sortir au sein d’une faille Spatio Temporelle ?

Si vous désirez vous aventurer au sein d’une faille, sachez qu’il est possible de ramasser tous les objets qui apparaitront mais aussi attraper le ou les pokémons qui apparaissent dans le même temps. Comment ? Avec une petite marche à suivre :

Tout d’abord, il vous faudra la monture Cerbyllin (parce qu’il se déplace assez vite). Veillez à avoir suffisamment d’Hyper Ball et d’un Pokémon ayant soit l’attaque Poudre dodo ou Hypnose. Vous devez arriver sur la zone de la faille relativement assez vite quand le message apparait sur votre écran, histoire d’avoir le temps de vous préparer comme il se doit.

Ensuite, veillez à vous occuper de ramasser tout ce que vous pouvez avant que la faille ne s’ouvre. Veillez également à « nettoyer » la zone des pokémons déjà présents. Soit vous les attrapez, soit vous les combattez, peu importe.

Quand la faille s’ouvre, occupez vous en priorité des objets. Une fois que vous avez tout ramasser, vous savez que les Pokémons apparaissent par lot de 3. Amusez vous à faire le tour de la zone de la faille, histoire de voir ce qui apparait. Puis, ciblez les Pokémons que vous souhaitez attraper. Engagez le combat contre lui (ou eux). Servez vous de votre Pokémon ayant l’attaque Poudre dodo ou Hypnose. Ne cherchez pas à réduire la barre de vie adverse mais lancez une des deux attaques immédiatement. Lancez lui vos hyper Balls. De mon côté, ça a toujours fonctionné dès la première Ball lancée.

Autre nouveauté, les Pokémons Barons. Ces derniers sont une variantes des Pokémons en étant plus gros et plus forts que son congénère à côté de lui et représente un défi de taille au début de votre aventure (et même à la fin d’ailleurs…). Néanmoins, plus vous avancerez dans votre aventure, plus vous allez mettre au point des stratégies pour attraper n’importe quel Pokémon, baron ou non qui attendent sagement de se faire attraper. C’est ainsi que vous vous surprendrez à prendre le temps de la jouer en finesse et même en ré utilisant vos reflexes normalement utilisés dans les JV d’infiltration, entre les hautes herbes qui vous dissimulent ou alors le fait de « jouer » avec le dos du Pokémon visé (technique oh combien fourbe et lâche mais qui fonctionne).

Un Machopeur Baron

Comment faire pour attraper un Pokémon Baron à coup sûr, peu importe son niveau :

Veillez à bien avoir sur vous trois denrées : Des Hyper balls, des Giga Mass Balls et des boules gluantes. Puis quand vous vous approchez du Pokémon ciblé, jetez lui dessus vos boules gluantes. Une fois sonné (remarquez l’icone au dessus de sa tête, si elle est rouge avec une croix, la capture est impossible, si un autre logo entouré de jaune apparait, vous pouvez le capturer), passez lui dans le dos et lancez lui une Giga Mass Ball en vous assurant d’être très proche du Pokémon. Si le Pokémon sort de la Ball, recommencez immédiatement le processus, vous avez environ 8 chances sur 10 pour qu’au premier lancé, vous puissiez attraper votre cible, même si c’est un Pokémon Baron.

Toujours dans le côté aventure, vous comprendrez assez tôt qu’il vous faudra être auto-dépendant en termes de ressources. Que ce soit vos poké Balls ou vos objets de soins, tout peut (et doit) être crafté à partir d’un établi contre les denrées que vous ramasserez dans la nature, entre les galets et les herbes de différentes nature, vous pourrez alors vous forger un inventaire digne de ce nom, bien que ce dernier exige de vous de l’argent pour être élargi. Oui vous lisez bien, pour pouvoir agrandir l’espace de votre inventaire, il faudra passer à la caisse (virtuellement évidemment), (d’ailleurs, mis à part quelques recettes que vous pourrez acheter, c’est la seule fois du jeu que vous utilisez votre argent). Si au départ, les sommes restent raisonnables, plus vous achèterez de places, plus ces dernières vous coûteront chères…

Un exemple de ressources minières brillantes à privilégier durant votre aventure

Je vous propose une petite astuce pour vous remplir les poches à peu de frais (ou presque) :

Pour commencer, quand vous explorez, veillez toujours à détruire les ressources en forme de pierres rouge ou grises dans la nature et qui brillent (photo ci dessus). Gardez précieusement les sacs de Poussière d’étoiles que vous obtiendrez. Il vaut certes 1000 pokédollars mais ils vont servir à autre chose.

Veillez bien à accomplir les failles spatio-temporelles qui apparaitront parfois au gré de vos explorations. Non seulement, c’est le seul moyen de looter les tessons, mais vous pourrez aussi mettre la main sur des pépites, des morceaux d’étoiles mais aussi sur des Pokémons rares.

Ensuite, direction Rusti-Cité avec le marchand de recettes. Il vous faudra obligatoirement acheter la recette pour crafter les morceaux d’étoiles, vous demandant donc trois tessons vert, bleu et rouge ainsi qu’un sac de poussière d’étoiles. Certes, elle coûte 10 000 à l’achat mais vous serez vite rentabilisés, croyez moi. Ensuite, hé bien allez crafter tout ceci à votre établi. En ce qui me concerne, je n’ai absolument rien revendu mais j’ai vérifié avec l’ensemble de mes denrées a revendre, je récupère pour plus de 600 000 Pokédollars entre les morceaux d’étoiles, les pépites et aussi les poupées de bois (que vous pourrez crafter contre trois morceaux de bois).

Une fois la trame narrative accomplie, vous arriverez donc à la fin du jeu. Cette dernière vous demandera d’accomplir le Pokédex dans son intégralité, soit 242 Pokémons. De plus, vous devrez accomplir les quêtes secondaires numéro 22 « Etranges apparitions nocturnes », numéro 66 « La légende des mers » ainsi que celles qui vous sera demandées au cours de la fin du jeu dont je tais volontairement la nature. En ce qui concerne la quête secondaire 22, vous serez obligés de récupérer les 107 flammes présentes à travers chaque zone de la région puisque c’est le seul moyen de mettre la main sur le Pokémon présent à la fin de cette même quête. Pour la quête secondaire sur la légende des mers, je vous donne l’astuce en toute fin de Test, après l’appréciation.

Si vous souhaitez donc, comme moi, compléter le Pokédex de Legendes Pokemon Arceus, sachez qu’il est possible de le remplir sans recourir aux échanges. Bien que de mon côté j’ai eu recours à faire des échanges, c’était avant tout pour gagner du temps et ainsi vous sortir ce Test le plus tôt possible. De plus, sachez qu’il vous faudra être patient, organisé et surtout avoir recours à la sauvegarde manuelle (désactiver la save auto au passage), histoire de pouvoir sauvegarder avant de vous lancer dans un combat ou une capture et si cela se passe mal, vous pourrez relancer immédiatement. Enfin, entre les pokémons qui ont une, deux ou trois évolutions, ceux qui demanderont une action précise pour évoluer (avoir un taux important de bonheur ou faire une attaque précise) mais également ceux qui évoluent au contact d’une pierre, remplir le Pokédex se fera relativement assez vite, pour peu, encore une fois, que vous soyez un minimum organisé(e).

Du côté du gameplay, on peut dire que Legendes Pokémons Arceus renouvelle les plaisirs. Entre la capture qui peut se faire sans combattre, les combats au tour par tour qui restent inchangés mais qui proposent des nouveautés (les deux styles, le fait de jeter un œil sur l’ordre des tour) mais aussi dans la refonte des menu (par exemple, on peut changer les attaques de nos pokémons n’importe quand dans leur menu respectif), la routine que nous avions auparavant s’est pris des vacances et c’est tant mieux.

Du côté de la technique, sachez que j’ai eu assez souvent des ralentissements et ils arrivent toujours dans des moments précis : quand lors d’une capture contre un baron et qu’il y a d’autres pokémons présent en même temps et où les attaques fusent de partout. Le reste du temps, je n’ai pour ainsi dire rien à reprocher à ce Legendes Pokémon Arceus. En ce qui concerne la bande son, cette dernière remixe certaines pistes que l’on connait pour nous proposer des sons nous immergeant.

On en vient enfin aux graphismes ! La partie délicate pour n’importe quel test qui parle de ce LPA ! Je ne vais pas me faire que des copains et des copines mais tenez vous pour dit que j’assume entièrement ce qui va suivre. Non, un JV n’est pas que graphisme et technique. Bien entendu, ça en fait partie intégrante mais si le dit JV est juste tout simplement magnifique mais n’a absolument rien à nous dire ni à nous transmettre quoi que ce soit, j’aurais tôt fait de l’oublier. Hors, effectivement Legendes Pokémon Arceus nous propose des graphismes en deçà de ce qu’on retrouve ailleurs (au hasard, The Legend of Zelda Breath of Wild sorti 5 ans plus tôt) et de ce qu’on pourrait attendre d’une Nintendo Switch (Luigi’s Mansion 3 par exemple) mais il fait tout aussi bien pour moi. Puisque durant mon aventure, j’ai ressenti des émotions et l’univers m’a ainsi immergé, de telle sorte que je n’ai pas lâché la Switch alors que j’aurais très bien pu le faire au moment de voir le générique de fin. Chacun jugera comme il le voudra ce Legendes Pokémon Arceus puisque nous avons toutes et tous un avis sur tout de nos jours. En ce qui me concerne, le plaisir d’y jouer ne s’est jamais arrêté avant de refermer mon aventure à la capture de mon 242ème Pokémon. Et ça, très peu de JV peut se vanter de réussir à le faire sur moi.

Quant à la durée de vie, sachez que j’ai fini une première fois ce Legendes Pokémon Arceus en 54h09 et que j’ai accompli le Pokédex en 71 heures et 54 minutes. J’ai pris tout mon temps, en farmant énormément tout ce qui est failles et ressources diverses et variées mais aussi à capturer le plus de Pokémons possibles sur ma route, histoire de pouvoir m’organiser du mieux possible dans mon endgame.

Néanmoins, j’ai quelques petits reproches à faire à ce Légendes Pokémon Arceus. Tout d’abord, j’aurais vraiment apprécier un doublage. Je pense que proposer un doublage VF aurait rehaussé en quelques sorte notre immersion. De plus, et cela concerne l’équilibrage des combats. Si ces derniers peuvent toujours se résumer aux faiblesses liés aux types, il s’est avéré sur un nombre incommensurable de combats où mes Pokémons se faisaient littéralement roulés dessus par des Pokémons largement inférieur en termes de niveaux, sans qu’il ne soient du type opposé à mon Pokémon. Un comble quand notre Pokémon est de niveau 90 et qu’il se fait battre par un Pokémon de niveau 20, non ? Ensuite, je trouve qu’être obligé de parler au professeur Lavande pour lui faire notre rapport et revenir obligatoirement à Rusti-Cité si on souhaite changer de zone est tout sauf ergonomique selon moi.

Il aurait été plus intelligent de nous permettre de rejoindre n’importe quelle zone quand on le souhaite, sans devoir passer par le village et être obligé de parler au professeur au préalable. Le jeu ne vous le dit absolument pas mais nous ne sommes pas du tout obligé d’accomplir l’intégralité des objectifs d’une fiche d’un Pokémon pour qu’elle soit complète. Il faut juste atteindre le niveau 10 en effectuant certaines actions comme par exemple le capturer un certain nombre de fois ou lui faire faire un certain nombre d’une même attaque. Le fait de l’avoir découvert sur le tard (parce que certaines quêtes secondaires vous demande de le faire sur certains Pokémons comme Rosélia ou Magicarpe) m’a fait perdre un certain temps. Je finirai par le simple fait que j’aurais aimé avoir la possibilité d’avoir des Bis Balls à portée de craft, ça aurait pu, peut être, m’aider dans mon aventure, bien que les nouvelles Balls aient vraiment aidées !

Quant à mon avis sur ce Legendes Pokémon Arceus, je l’ai tout simplement adoré, du début jusqu’à la fin. Il renouvelle son genre et sa licence d’une bien belle manière, bien qu’il est ici et là quelques faiblesses dans son exécution mais dans le résultat final actuel, je trouve que Game Freak tient un concept intéressant, nous offrant alors une aventure qui aurait fait rêver le gosse que j’étais quand j’ai découvert la licence avec Pokémon Bleu et Pokémon Rouge il y a de cela plus de 20 ans. Maintenant que je suis adulte, j’espère de tout cœur que la saga se dirigera vers ce nouveau modèle et abandonnera (ou alors proposera tour à tour une aventure « classique » et ce genre de production). De plus, le fait de ne proposer qu’une seule version d’un même JV permet de se lancer dans la complétion du Pokédex de façon sereine. Oui, le studio pourrait travailler les graphismes et la technique de ses JV mais l’ode à l’aventure et à l’évasion dépasse le simple carcan habituel et le jeu nous offre alors ce qu’il faut pour nous évader que nous aimions déjà Pokémon ou que nous découvrions la saga avec cet opus, ce qui est tout à fait possible.

Ce que j’ai aimé :

  • Une histoire qui se laisse suivre, y compris dans son endgame
  • Une aventure dépaysante de bout en bout
  • Des détails liés à l’époque (par exemple, quand on attrape un Pokémon, le Pokédex ne sous renseigne plus sur lui, il n’y a plus de poké center, on doit crafter nos poké balls nous mêmes etc)
  • Une liberté qui fait un bien fou
  • Des zones variées
  • Un cycle jour-nuit ingame
  • Une énorme durée de vie
  • Une seule version du même JV, qui aide à la complétion du Pokédex

Ce que j’ai moins aimé :

  • Etre obligé de revenir au village pour changer de zone, je trouve ça loin d’être ergonomique
  • Une difficulté loin d’être bien calibrée, où notre Pokémon de haut niveau peut se faire déglinguer par un « petit » Pokémon alors que ce dernier ne joue même pas sur la faiblesse de type !
  • J’aurais vraiment aimé un doublage, histoire d’augmenter le niveau d’immersion

Son appréciation

Je l’ai attendu ce Legendes Pokémon Arceus ! Je savais à quoi m’attendre et une fois commencé, difficile pour moi de lâcher la Switch tant l’aventure mérite le détour. A la fois grisante, addictive et plaisante, ce que nous propose ce Légendes Pokémon Arceus nous permet d’entrapercevoir ce que pourrait être le futur de la saga si le studio a prévu de partir sur cette voie là. Ce que j’espère en tout cas, puisque je passe un bien meilleur moment sur ce genre de production plutôt qu’avec la recette habituelle et éculée voilà maintenant plusieurs années. Malgré certaines faiblesses et maladresses dans son exécution, Legendes Pokémon Arceus décroche le coup de cœur du blog pour cette année 2022 tant j’ai passé un agréable moment et tant, et surtout, j’en redemande, signe que j’ai passé une aventure haute en couleurs !

Légendes Pokémon Arceus décroche donc le coup du cœur du blog pour 2022 !

L’astuce de la quête secondaire 66 « La légende des Mers »

Cette quête annexe est disponible après avoir atteint le rang 5 de chercheur. C’est l’une des deux quêtes secondaires qu’il vous faudra accomplir si vous souhaitez compléter le pokédex puisque c’est le seul moyen d’obtenir le Pokémon présent à la fin de la quête. Pour commencer, vous devrez avoir dans votre équipe trois Pokémons bien précis :

  • Mustébouée
  • Babymanta
  • Qwilpik (l’évolution de Qwilfish)

Ensuite, direction la zone de la Côte de Lazuli et le bivouac Côtier. Reposez vous jusqu’au soir. Au loin, au nord du camp, se trouve deux espèces de cornes de terres sortant de l’eau, juste au large de l’espèce de main. Allez y à l’aide de votre monture aquatique Paragruel et passez entre les cornes. Si vous avez réussi, un message apparaitra en bas de votre écran vous invitant à vous rendre au nord de la carte, plus précisément dans la Grotte du Cap. Vous devrez passer par la mer afin d’y accéder. Sauvegardez avant d’entrer dans la grotte. Vous serez accueillis par 3 Phione de niveaux 30 à 35 et un Manaphy de niveau 50. Libre à vous de les capturer comme bon vous semble. Mais n’oubliez pas d’embarquer soit des Hyper Balls et Giga Mass Balls ainsi que des boules gluantes ou soit un Pokémon avec une attaque poudre dodo et le tour est joué !

2 réflexions sur “[Test] Legendes Pokémon Arceus : Mon avis après avoir complété intégralement le Pokédex ! Renouveau de la licence ou simple spin-off ?

  1. Légendes Pokémon Arceus décroche donc le coup du cœur du blog pour 2022 !

    Carrément !
    Ça me donnerait presque envie de chopper une Switch.. Mais je viens juste de réussir à chopper une série X ahah

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai vraiment adoré mon aventure 😅 Et il y a de quoi faire sur Séries X, pour ma part, j’attend (il) patiemment un certain Stalker 2 en fin d’année mais aussi Starfield 😇

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s